Calendrier

Tripadvisor

 

 

pellote Le tissage existe à Bussières depuis le Moyen-Age où l'on tissait du chanvre et du lin pour faire des vêtements. Après la révolte des canuts en 1831, les donneurs d'ordres lyonnais se tournent vers la campagne pour trouver de la main-d'œuvre. C'est de cette façon que la soie arrive à Bussières et dans les Montagnes du Matin où il existe déjà un savoir-faire incontestable.
Les années 20 et d'après guerre correspondent à des périodes fastes du tissage de soierie. Dans presque toutes les maisons des métiers battent. De 1894 à 1911, trois usines voient le jour : les mentalités évoluent, la population de Bussières augmente. En 1911, c'est l'arrivée de l'électricité à Bussières ; les métiers mécaniques apparaissent et remplacent petit à petit les métiers à bras ; le nombre d'usines augmente. A partir de 1960, on va assister à un bouleversement du monde textile : le tissage à domicile disparaît petit à petit, les petits ateliers ferment... tisseur
A ce jour, on continue à Bussières et dans la région à fabriquer de la soierie haut de gamme, du voilage, du tissu d'ameublement et du tissu technique.  

Aujourd'hui, un musée et son environnement architectural témoignent de cette activité.